Géry Moutier, directeur du CNSMD de Lyon
 

Saison 2017-2018

Édito

L’INDICIBLE DIALOGUE

L’indicible peut être entendu, vu, compris, ressenti, partagé. Au CNSMD de Lyon, jour et nuit, dans l’intimité comme dans l’en-dehors, des esprits et des corps s’emploient à maîtriser, libérer et façonner la musique et la danse. Vient le temps de l’expérimentation, l’urgence d’investir l’espace de l’échange avec le public. S’impose alors la vérité de l’instant, la violence de sa terrible et fugace beauté. La musique et la danse explorent ce champ toujours renouvelé de l’émotion et de l’interrogation. Le Conservatoire est ce champ, ou plus précisément ce chemin où le dialogue entre répertoire et création est intense ;

il est une école certes, mais il est aussi ce «bruit» de l’intérieur qui va à la rencontre de l’humain, du public, de son attente. L’apprentissage par la scène est aussi, pour les nouvelles générations d’interprètes et de créateurs, l’espace de l’émancipation individuelle et de la conquête d’une liberté partagée, celle que nous portons et accompagnons avec tous les personnels et avec nos partenaires professionnels.
La saison publique « apprentissage en scène » que nous vous proposons aujourd’hui est le fruit de cette liberté, de ce compagnonnage, d’une appropriation de la recherche, et d’un dialogue nécessaire avec d’autres arts et d’autres cultures. Elle témoigne aussi de l’engagement depuis 4 années du CNSMD de Lyon pour inscrire les talents de ses étudiants dans la démarche d’Education Artistique et Culturelle de l’établissement. Une expérience particulièrement sensible à chacun des 450 rendez-vous publics de cet indicible dialogue.

Géry Moutier, directeur

Programmation 2017-2018

haut de page