Mathieu-Ferey1
 

Bienvenue

Édito

Le CNSMD de Lyon incarne une intuition et un projet sans cesse renouvelés depuis 40 ans. L’utopie de ses fondateurs – imaginer le Conservatoire comme double espace d’excellence et d’innovation – fut aidée en cela par le profond engagement des enseignants, comme des équipes techniques et administratives, un engagement qui demeure de nos jours. Ensemble, ils allaient contribuer à l’émergence d’une riche et nouvelle variété de danseurs et de danseuses, de musiciennes et de musiciens.
L’installation Quai Chauveau par Gilbert Amy, dont l’action a rapidement donné au Conservatoire son rayonnement national et international, et la pugnacité de ses successeurs, nous conduisent aujourd’hui à continuer d’affirmer cette place singulière du CNSMD de Lyon. Son projet d’établissement est et demeure au service de la transmission et de l’expression artistique, sensible au croisement des arts et à l’ouverture sur le monde.
L’activité, dans et hors les murs, est le signe de la confiance renouvelée de nos partenaires qui accueillent près de la moitié de notre activité, mais marque aussi l’arrivée de nouvelles passerelles.
Au centre, les étudiant.e.s, artistes et chercheur.e.s, qui tracent leur parcours librement, et partagent avec les publics les plus divers au travers d’une foule de concerts, de spectacles, de récitals de fin d’études et d’actions de médiation de plus en plus fécondes.

Mathieu Ferey, directeur

haut de page